LOGOTL

Stepanek ne fait pas la loi. Stan parle à l’arbitre dans la langue qu’il veut (Open d’Australie 2016)

Stepanek ne fait pas la loi. Stan parle à l’arbitre dans la langue qu’il veut (Open d’Australie 2016)

Stan Wawrinka parl
Stan Wawrinka parle en français. Un point c’est tout.

Stan Wawrinka aime bien parler aux arbitres, notamment en français. Le Suisse avait eu un échange fabuleux avec Damien Dumusois au Masters 1000 de Madrid 2013. Face à Radek Stepanek au deuxième tour de l’Open d’Australie 2016, Stan The Man a de nouveau eu une discussion insolite avec le directeur du jeu, Arnaud Gabas.

Après un point au début de la troisième manche, le vainqueur de Roland Garros 2015 interpelle l’arbitre dans la langue de Molière mais Radek, en bon vieux briscard, vient mettre son grain de sel et demande aux deux protagonistes de s’exprimer en anglais. Problème, Stepanek n’est pas le Shérif en ville. Il ne fait pas la loi.

Stan : – J’ai cru que tu avais dit “faute”.

L’arbitre : – Non, non, je n’ai rien annoncé.

Stepanek : – En anglais s’il vous plaît.

Stan semble dire : – Je peux parler, non ? (Can i speak, no ?)

Je n’ai pas le droit de te parler en français ?

L’arbitre : – C’est mieux si nous parlons en anglais.

Stan : –  Il parle en tchèque dans n’importe quel tournoi, c’est quoi le problème ?

L’arbitre : – Si on se parle tous les deux, on va se parler en anglais.

Stan : – Bah si je te parle à toi, je te parle en français.

L’arbitre : – Ok, mais je te répondrai en anglais.

Cet échange n’inversera pas le cours du match et Wawrinka s’imposera en trois manches (6/2, 6/3, 6/4).

Suggestions d'articles :

Tennis Legend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *