LOGOTL

Les statistiques hallucinantes de Chris Evert

Les statistiques hallucinantes de Chris Evert

Chris Evert en 1972. (DR)
Chris Evert en 1972. (DR)

Chris Evert est une légende du tennis féminin et les statistiques de l’Américaine au cours de sa carrière de 1972 à 1989 sont simplement hallucinantes. Accrochez vos ceintures.

154 titres dont 18 Grand Chelem

Christine Marie Evert a remporté 154 tournois en simple dont 18 titres du Grand Chelem. C’est la deuxième joueuse de tennis la plus titrée de tous les temps, hommes et femmes confondus, derrière son éternelle rivale Martina Navrátilová (167 titres). Les deux championnes se sont d’ailleurs affrontées 80 fois sur le circuit pour un bilan de 43 victoires et 37 défaites en faveur de Navrátilová.

Chris Evert n’a perdu que 4 fois avant les demi-finales en Grand Chelem

Née le 21 décembre 1954, Chris Evert a disputé son premier tournoi du Grand Chelem en 1971 à l’US Open. La native de Floride n’avait pas encore 17 ans et elle a atteint les demi-finales. C’est simple, sur les 56 tournois du Grand Chelem auxquels elle a participé, elle n’a perdu qu’à quatre reprises avant le dernier carré. La première fois, c’était au troisième tour de Wimbledon en 1983. Chrissie, malade, s’était inclinée contre Kathy Jordon.

Par conséquent, entre 16 ans et 29 ans, l’Américaine a au minimum atteint les demi-finales de ses 34 premiers tournois du Grand Chelem. Mieux encore, de 1971 à 1987, soit ses 16 premières années sur le circuit, l’ancienne petite amie de Jimmy Connors s’est hissée dans le dernier carré de 48 Majeurs sur 49 joués ! Chris Evert a ensuite perdu en quarts de finale à l’US Open 1987, au troisième tour de Roland Garros 1988 et en quarts de finale à l’US Open 1989, tournoi où elle a mis fin à sa carrière.

56 Grand Chelem, 34 finales, 18 titres

En 56 tournois du Grand Chelem, Evert n’a donc jamais perdu au premier ou au deuxième tour. Elle a joué 34 finales pour 18 titres. Impressionnante de régularité au plus haut niveau, Chrissie s’est octroyée au moins un tournoi du Grand Chelem chaque année entre 1974 et 1986.

Elle détient les records du nombre de victoire à Roland Garros (7 titres) et à l’US Open (6 titres). Un record sur la terre battue parisienne d’autant plus impressionnant qu’elle n’a pas pris part aux éditions 1976, 1977 et 1978 alors qu’elle était n°1 mondiale et quasiment imbattable sur cette surface.

Chris Evert et son fameux revers à deux mains (DR).
Chris Evert et son fameux revers à deux mains (DR).

125 victoires consécutives sur terre battue

En effet, Chris Evert a remporté entre 1973 et 1979 125 matches consécutifs sur terre battue. Son invincibilité longue de six ans s’est terminée au tie-break du troisième set contre Tracy Austin en demi-finales de l’Open d’Italie (6/4 2/6 7/6). Derrière cette défaite, l’Américaine a de nouveau aligné une série de 64 victoires consécutives sur l’ocre jusqu’en demies de Roland Garros 1981. Elle n’a donc perdu que 2 fois en huit ans sur terre battue pour 189 victoires !

Le plus gros pourcentage de victoires de l’histoire du tennis

Avec 1304 victoires pour 144 défaites au cours de sa carrière, selon sa fiche sur WTA.com, Chris Evert possède d’ailleurs le plus gros pourcentage de victoire (89%) de l’histoire du tennis, hommes et femmes confondus. Elle fut la première à atteindre les 1.000 victoires et les 150 titres sur le circuit.

Au total, Evert a gagné plus de la moitié des tournois qu’elle a disputé. Elle a atteint 76% du temps la finale et 90% du temps les demi-finales des tournois auxquels elle a pris part. Membre du Hall of Fame, Evert fait également partie, avec Margaret Court et Billie Jean King, des trois joueuses de l’histoire à avoir gagné plus de 100 matches sur une saison. L’Américaine avait conclu une année 1974 colossale avec 103 victoires et 7 défaites.

Enfin, pour conclure cette série de chiffres totalement hallucinants, Chris Evert a terminé l’année à la place de n°1 mondiale à sept reprises en 1974, 1975, 1976, 1977, 1978, 1980, et 1981. De 1972 à la fin de sa carrière en septembre 1989, elle n’a jamais été moins bien classée que 4e mondiale et elle a occupé le premier ou le deuxième rang de 1974 à 1986.

Suggestions d'articles :

Tennis Legend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *