LOGOTL

Robin Söderling le voyou (Rome 2009)

Robin Söderling le voyou (Rome 2009)

Le voyou Robin Söderling montre une trace un mètre à côté.
Le voyou Robin Söderling montre une trace un mètre à côté.

Attention, séquence légendaire. La scène se passe au troisième tour du Masters 1000 de Rome 2009. Robin Söderling affronte Rafael Nadal et le Suédois est en train de prendre une correction. Il perd 6/1 2/0 et il se retrouve à 30/30 sur le service de l’Espagnol. Il va alors tenter une des plus belles impostures de l’histoire du tennis pour obtenir une balle de break.

Après une annonce tardive sur un coup droit de “Rafa”, le Scandinave va entourer une marque un mètre à côté de l’impact de la balle mais l’arbitre lui signifie immédiatement que ce n’est pas cette trace et lui montre la bonne. Mais il en faut plus pour décourager Robin “le thug” qui va tenter le coup jusqu’au bout et essayer d’embrouiller le juge de chaise. Il y arrive d’ailleurs car l’arbitre, après avoir pointé la marque, la perd de vue et n’arrive plus à la retrouver. Il est néanmoins persuadé que la balle est bonne et le point va être rejoué malgré les protestations de Söderling qui s’enfonce avec les images au ralenti. « C’est un bandit, un voyou », déclarera, amusé, Arnaud Di Pasquale au commentaire.

Le Suédois prendra 6/1 6/0. Difficile à croire mais il infligera deux semaines plus tard à Nadal sa première défaite à Roland Garros (la seule à ce jour – Mai 2015).

Suggestions d'articles :

Tennis Legend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *