LOGOTL

Retour en GIF sur la rencontre France – Allemagne (Coupe Davis 2014)

Retour en GIF sur la rencontre France – Allemagne (Coupe Davis 2014)

Légèrement crispant ce quart de finale de la Coupe Davis entre la France et l'Allemagne.
Légèrement crispant ce quart de finale de la Coupe Davis entre la France et l’Allemagne.

Ce quart de finale de la Coupe Davis 2014 entre la France et une équipe d’Allemagne fortement amoindrie ne devait être qu’une formalité. 3-0 samedi, tous à L’Etage ou à L’Envers Club (boîtes de nuit – merci google) et on retourne Nancy. Il n’en fut rien. Maîtres du suspense, les Français ont joué avec les nerfs de leurs supporteurs. Menés 2-0 après un vendredi catastrophique, les Bleus ont finalement arraché la qualification en demi-finales 3 victoires à 2. Retour en GIF sur une rencontre riche en émotions tant pour les joueurs que pour les téléspectateurs.

Vendredi. Benneteau vs. Kamke

C’est la deuxième titularisation du Bressan dans un match à enjeu en Coupe Davis après une défaite contre Milos Raonic à Vancouver en 2011. Benneteau, 50e mondial, n’a jamais perdu contre son adversaire (96e mondial) en trois confrontations sur le circuit ATP.

Le Français fait un début de match solide. Il ne se passe pas grand chose. 4-0 France. Puis la machine se détraque.

Bennet, qui n’est pas réputé pour avoir le plus gros mental du circuit dans les matches très importants (9 finales – 9 défaites), voit Kamke revenir mais il se procure tout de même 5 balles de set. Sans succès.

Tobias Kamke remporte la première manche 7/6.

Derrière la rencontre est à sens unique. Victoire de Kamke 7/6 6/3 6/2. 1-0 pour l’Allemagne.

Vendredi. Tsonga – Gojowczyk

Qui ça ? Peter Gojowczyk, 119e mondial. Bon, dans 1h30, c’est plié et la France égalise. Pas tout à fait… Jo-Wilfried Tsonga est au-dessus mais le match est accroché. Dans le tie-break du quatrième set, le Manceau obtient deux balles de match. Sur la première, il n’a plus qu’à poser une volée, son adversaire est dans la bâche mais sa balle finit dans le couloir.

Gojowczyk gagne la quatrième manche mais il a des crampes. Rôti, le déménageur allemand joue totalement libéré. En feu, il dicte les échanges et ne rate quasiment rien. Il s’impose 8/6 au cinquième set. 2-0 pour l’Allemagne.

Cette rencontre Tsonga – Gojowczyk restera malgré tout dans la mémoire de millions de personnes qui, pour la première fois de leur vie, auront regardé la chaîne France Ô.

Moment de panique au moment de la bascule. “Putain, c’est quelle chaîne France Ô ????”

 Samedi. Double Benneteau/Llodra vs. Kamke/Begemann

Julien Benneteau, aux côtés de son pote Michaël Llodra, veut se rattraper après sa contre-performance la veille. Il joue sa vie. C’est accroché, un peu tendu, un peu fébrile mais ça passe en quatre sets pour la paire française (6/1 7/6 4/6 7/5). 2-1 pour l’Allemagne. On te pardonne “Bennet”, ne te mets pas dans des états pareils.

Dimanche. Tsonga et Monfils corrigent les Allemands

La fête a assez duré. Dimanche, le public de Nancy assiste à une véritable boucherie. L’affront de vendredi est lavé. Jo-Wilfried Tsonga corrige Kamke (6/3 6/2 6/4).

Et Gaël Monfils fait de même contre Gojowczyk (6/1 7/6 6/2). Le travail a été fait et bien fait.

Dans le club des supporteurs de l’équipe de France (moyenne d’âge 70 ans), c’est l’effervescence aux côtés de Nelson Monfort.

Les rues de Nancy sont envahies par une foule en délire, les chants “on est en demie, on est en demie” résonnent (Non, on déconne). L’équipe de France exulte après ce retour historique. Les Bleus avaient remonté une fois un handicap de 2-0. C’était en 1996 contre l’Italie en demi-finales et la France avait gagné l’épreuve.

Mais elle a frôlé la correctionnelle dans une rencontre qu’elle aurait dû remporter facilement.

Suggestions d'articles :

Tennis Legend

1 COMMENT
  • El Nini
    Répondre

    Bravo TennisLegend! Super boulot!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *