LOGOTL

Quand David Ferrer s’énerve, il est énorme (Indian Wells 2013)

Quand David Ferrer s’énerve, il est énorme (Indian Wells 2013)

David Ferrer
David Ferrer n’est pas content et il va le faire savoir.

Voir David Ferrer s’énerver contre l’arbitre est un moment rare sur le circuit mais cela vaut le détour. En bon Latin, il parle avec les mains, il a l’accent qui chante (un peu) et il est plutôt amusant.

Au deuxième tour du Masters 1000 d’Indian Wells 2013, l’Espagnol s’est emporté contre l’arbitre de chaise et sa colère était entièrement justifiée. Sur le premier jeu de la deuxième manche, l’arbitre a fait une erreur et privé le Pou d’une balle de break. Quand on joue contre le géant Kevin Anderson, un des gros serveurs du tour, c’est le genre de situation qui déplaît et David Ferrer l’a fait savoir :

“Qu’est-ce que tu fous putain, qu’est-ce que tu fous ? C’est la deuxième fois. Hier, tu as fait la même. Comment est-ce possible ? Je n’y crois pas, je n’y crois pas !”

Deux points plus tard, Ferrer perd le jeu et il en remet une couche au changement de côté (à 2’15).

“Dis-moi une chose, pourquoi, pourquoi tu l’annonces faute ?”

L’arbitre : “J’ai fait une erreur.”

“C’est la deuxième fois, comment est-ce possible de faire cette erreur ? Ton job est très facile, ce n’est pas possible de faire cette erreur. Tu as un, deux, trois, quatre, cinq, six juges de ligne, comment est-ce possible ?”

On ne le saura jamais mais cette faute d’appréciation de l’arbitre a peut-être coûté le match à l’Espagnol qui s’est incliné en trois manches.

Suggestions d'articles :

Tennis Legend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *