LOGOTL

Novak Djokovic s’apprête à servir avec un cordage explosé mais l’arbitre vient à sa rescousse (Rome 2016)

Novak Djokovic s’apprête à servir avec un cordage explosé mais l’arbitre vient à sa rescousse (Rome 2016)

Novak Djokovic, il y a un trou dans ton cordage. Quoi ?
Novak Djokovic, il y a un trou dans ton cordage. Quoi ?

Demi-finale du Masters 1000 de Rome 2016. Novak Djokovic mène 2/6, 6/4, 4/2 contre Kei Nishikori mais il fait face à une balle de débreak. Le n°1 mondial s’apprête à servir sans s’être rendu compte que son cordage est explosé, mais l’arbitre Mohamed Lahyani vient à sa rescousse en le prévenant : “Novak, ton cordage, ton cordage, ta raquette.” Le Serbe ne comprend pas au début, puis il se rend compte de la mésaventure qui lui pendait au nez.

Cette situation insolite soulève néanmoins un débat intéressant. En effet, sur les images, le Japonais n’est pas content de cette intervention et la question est de savoir si l’arbitre était dans son rôle en avertissant Djokovic. Dans l’esprit du jeu, cette indication n’a rien de choquant mais d’un point de vue purement réglementaire, Mohamed Lahyani en avait-il le droit ? Oui, car un joueur ne peut pas commencer un nouveau point avec un cordage cassé. L’arbitre aurait donc fait une erreur s’il n’avait pas prévenu le natif de Belgrade.

Nole était un peu étourdi au cours de cette rencontre. En début de match, le patron du circuit s’était frappé la cheville avec sa raquette en voulant enlever la terre sous ses chaussures.

 L'équipement complet de Novak Djokovic

Toujours est-il que Djoko s’est quand même imposé, au bout du suspense, 2/6, 6/4, 7/6.

Suggestions d'articles :

Tennis Legend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *