LOGOTL

Mauresmo remporte Wimbledon 2006 contre Henin (Highlights)

Mauresmo remporte Wimbledon 2006 contre Henin (Highlights)

Amélie Mauresmo
Amélie Mauresmo remporte son deuxième titre du Grand Chelem à Wimbledon en 2006.

Ce samedi 8 juillet 2006, Amélie Mauresmo entre dans la légende du tennis français en remportant Wimbledon, 81 ans après Suzanne Lenglen. En finale, la n°1 mondiale dispose de Justine Henin en trois sets  (2/6, 6/3, 6/4). Un match de très haute facture entre les deux joueuses les plus complètes du circuit à l’époque, qui n’hésitaient pas à pratiquer un jeu vers l’avant sur le gazon londonien.

Vainqueur sur abandon contre la Belge de son premier tournoi du Grand Chelem en janvier à l’Open d’Australie, Mauresmo décroche le deuxième et dernier Majeur de sa carrière et sa victoire ne souffre, cette fois, d’aucune contestation.

Malmenée par la n°3 mondiale en début de rencontre, la Française cède logiquement la première manche (2/6) puis profite d’une baisse de régime de son adversaire pour égaliser à un set partout (6/3). Souvent critiquée pour sa fébrilité mentale dans les grands rendez-vous, Mauresmo est irréprochable dans la dernière manche. Impeccable sur son service, la native de Saint-Germain-en-Laye ne concède aucune balle de break au cours de ce dernier acte et conserve jusqu’au bout un break rapidement acquis pour s’offrir le titre.

Un succès historique de Mauresmo qui n’eut pas le retentissement médiatique qu’il méritait, l’équipe de France étant en finale de la Coupe du Monde de football le lendemain. Quant à Justine Henin, après une première défaite en finale contre Venus Williams en 2001, Wimbledon reste le seul titre du Grand Chelem qui manque à son énorme palmarès.

 L'équipement complet de Genie Bouchard

Suggestions d'articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *