LOGOTL

Les meilleurs résultats des Français à l’Open d’Australie

Les meilleurs résultats des Français à l’Open d’Australie

Mary Pierce remporte l'Open d'Australie 1995 contre Arantxa Sanchez (DR)
Mary Pierce remporte l’Open d’Australie 1995 contre Arantxa Sanchez (DR)

Le mois de janvier est synonyme d’Open d’Australie pour tous les amoureux de tennis. C’est le premier tournoi du Grand Chelem de la saison et, par conséquent, le premier grand rendez-vous. L’occasion de jeter un œil aux meilleurs résultats des Français et des Françaises sur ce majeur depuis le début de l’ère Open en 1969. A noter que le tournoi s’est joué sur gazon jusqu’en 1987 avant de passer sur dur.

Mary Pierce titrée à l’Open d’Australie en 1995

Honneur aux femmes et le tennis féminin a dû attendre 1995 pour voir enfin une Français atteindre le stade des demi-finales. Et la jeune Mary Pierce, 20 ans, ne s’est pas arrêtée en si bon chemin. Elle s’est hissée en finale et est allée chercher le titre aux dépens de la n°1 mondiale d’Arantxa Sanchez (6/3 6/2) pour devenir la première joueuse tricolore de l’histoire à remporter l’Open d’Australie.

Deux ans plus tard, en 1997, la Franco-américaine a l’occasion de doubler la mise mais Mary Pierce s’incline sèchement en finale (6/2 6/2) contre la prodige Martina Hingis qui devient à 16 ans, 3 mois et 26 jours la plus jeune joueuse de tous les temps à remporter un tournoi du Grand Chelem. Cette même année, la Suissesse entrera à nouveau dans la légende en devenant à 16 ans, 6 mois et 1 jour la plus jeune numéro un mondiale de l’histoire du tennis.

Amélie Mauresmo remporte l’Open d’Australie 2006

Il faut attendre 2006 pour voir Amélie Mauresmo devenir la deuxième française  à gagner l’Open d’Australie. Finaliste malheureuse du tournoi en 1999 contre Hingis (défaite 6/2 6/3), Mauresmo s’adjuge le premier titre du Grand Chelem de sa carrière à l’issue d’un parcours atypique qui fera parler les mauvaises langues. En effet, la native de Saint-Germain-en-Laye remporte le tournoi en bénéficiant des abandons des Belges Kim Clijsters en demi-finales et Justine Henin en finale (6/1 2-0 ab.). Des critiques d’une victoire tronquée que Mauresmo fera définitivement taire en remportant Wimbledon quelques mois plus tard.

Enfin, un an avant la performance de Mauresmo, Nathalie Dechy avait signé lors de l’édition 2005 le meilleur résultat de sa carrière en Grand Chelem en atteignant les demi-finales. Elle avait frôlé la victoire contre la n°1 mondiale Lindsay Davenport (2/6 7/6 6/4).

AnnéeJoueuseRésultat
1995Mary PierceVictoire contre Arantxa Sanchez en finale 6/3 6/2
1997Mary PierceDéfaite contre Martina Hingis en finale 6/2 6/2
1999Amélie MauresmoDéfaite contre Martina Hingis en finale 6/2 6/3
2005Nathalie DechyDéfaite contre Lindsay Davenport en demi-finales 2/6 7/6 6/4
2006Amélie MauresmoVictoire contre Justine Henin en finale 6/1 2-0 ab.

Aucun Français n’a jamais remporté l’Open d’Australie sous l’ère Open

Du côté des hommes, aucun Français n’a jamais remporté l’Open d’Australie sous l’ère Open. Le seul gagnant tricolore de l’histoire du tournoi est Jean Borotra en 1928. Le Mousquetaire avait dominé sur gazon l’Australien Jack Cummings en cinq sets 6/4 6/1 4/6 5/7 6/3. Depuis 1969, Arnaud Clément et Jo-Wilfried Tsonga sont allés en finale et cinq joueurs se sont arrêtés au stade des demi-finales.

Une finale pour Arnaud Clément et Jo-Wilfried Tsonga

Pour la première fois depuis le Basque bondissant, un Français, Arnaud Clément, se retrouve en 2001 en finale des Internationaux d’Australie. Mais émoussé par une demie marathon contre son compatriote Sébastien Grosjean, “La Clé” s’incline sèchement contre Andre Agassi (6/4 6/2 6/2).

Sept ans plus tard, en 2008, Jo-Wilfried Tsonga, la sensation de la quinzaine, se hisse en finale après avoir corrigé l’Espagnol Rafael Nadal en demies. Malheureusement, le Manceau coince aussi sur la dernière marche face à Novak Djokovic qui remporte le premier tournoi du Grand Chelem de sa carrière (4/6 6/4 6/3 7/6).

Proisy, Noah, Escudé, Grosjean et Tsonga en demi-finales

Concernant les demi-finalistes français de l’Open d’Australie, Patrick Proisy en 1973 contre John Newcombe, Yannick Noah face au n°1 mondial Ivan Lendl en 1990, Nicolas Escudé contre Marcelo Rios en 1998 et Jo-Wilfried Tsonga en 2010 face à Roger Federer sont se tous inclinés en trois manches. La demie la plus accrochée fut celle de Sébastien Grosjean contre son ami Arnaud Clément en 2001. Le Marseillais s’inclina en cinq sets 5/7 2/6 7/6 7/5 6/2 après avoir eu deux balles de match.

AnnéeJoueurRésultat
1928Jean BorotraVictoire sur Jack Cummings en finale 6/4 6/1 4/6 5/7 6/3
1973Patrick ProisyDéfaite contre John Newcombe en demi-finales 7/6 6/4 6/2
1990Yannick NoahDéfaite contre Ivan Lendl en demi-finales 6/4 6/1 6/2
1998Nicolas EscudéDéfaite contre Marcelo Rios en demi-finales 6/1 6/3 6/2
2001Sébastien GrosjeanDéfaite contre Arnaud Clément en demi-finales 5/7 2/6 7/6 7/5 6/2
2001Arnaud ClémentDéfaite contre Andre Agassi en finale 6/4 6/2 6/2
2008Jo-Wilfried TsongaDéfaite contre Novak Djokovic en finale 4/6 6/4 6/3 7/6
2010Jo-Wilfried TsongaDéfaite contre Roger Federer en demi-finales 6/2 6/3 6/2

Suggestions d'articles :

Tennis Legend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *