LOGOTL

Les coulisses du Masters 1000 de Paris-Bercy : Nicolas Mahut explique le fonctionnement des entraînements

Les coulisses du Masters 1000 de Paris-Bercy : Nicolas Mahut explique le fonctionnement des entraînements

Nicolas Mahut (crédit photo Panoramic)

Rafael Nadal, Novak Djokovic, Tomas Berdych, Richard Gasquet, Jo-Wilfried Tsonga et beaucoup d’autres joueurs se sont entraînés sur le court central du Palais Omnisports de Paris-Bercy (POPB) dimanche 27 octobre à la veille du début Masters 1000 de Paris-Bercy. Certains étaient deux sur le terrain, d’autres ont dû se le partager à quatre.

A la sortie du court, juste après avoir tapé avec l’Italien Andrea Seppi, Nicolas Mahut a accepté de nous expliquer le fonctionnement au niveau des entraînements au BNP Parisbas Masters.

“Des traitements de faveur pour les têtes de série”

“Comment s’effectue la réservation des courts pour les entraînements ?

– Là, ce sont les coachs qui s’en sont occupés hier. Il y a une liste, les premiers qui réservent ont la priorité et il y a des traitements de faveur pour les têtes de série qui peuvent avoir le court à deux, spécialement les Français. Après, on est souvent à quatre sur le court.

Tu ne choisis pas donc pas le fait d’être deux ou quatre sur le terrain ?

– En fait, on demande à être deux mais il y a beaucoup de joueurs donc, forcément, on ne peut pas tous avoir le court à deux et il y a généralement des petits traitements de faveur pour les têtes de série.

Au niveau du choix des partenaires, comment ça se passe ?

– Généralement, ce sont les coachs qui vont voir tel ou tel joueur puis on s’arrange pour taper ensemble.

Y a-t-il des joueurs qui ne lâchent rien dans ce genre d’entraînement ?

– Non, c’est plus une prise de repères. C’est important de trouver ses marques par rapport au court qui est assez grand, à la vitesse de la surface, aux balles. Après, forcément, il y en a qui sont plus ou moins concentrés et investis dans les entraînements, surtout en fin de saison.

As-tu déjà connu des entraînements un peu tendus ?

– Non, plus peut-être en début de carrière. Après, il y a parfois des joueurs qui peuvent s’énerver parce qu’ils ne sont pas content avec leur tennis. On cherche toujours à travailler son jeu plutôt que de gagner des points face à l’adversaire.”

Au niveau des infrastructures, les joueurs ont la possibilité de s’entraîner sur les trois courts situés dans l’enceinte du POPB (Court Central, Courts n°1 et 2) mais également sur deux courts localisés à proximité de Bercy. Le premier se situe au Ministère de l’Economie et des Finances et le second se trouve au Gymnase Poliveau dans le 5e arrondissement. Enfin, les courts du Centre National d’Entraînement (CNE) à Roland Garros sont également à la disposition des tennismen. Les joueurs peuvent s’entraîner à partir de 8 heures le matin. Dès le début du tournoi, les créneaux d’entraînement sur le central sont attribués en priorité aux joueurs programmés sur ce court dans la journée.

Tennis Legend – Reportage au Masters 1000 de Paris-Bercy :

A lire aussi sur Tennis Legend :

Suggestions d'articles :

Tennis Legend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *