LOGOTL

Les coulisses du Masters 1000 de Paris-Bercy : introduction

Les coulisses du Masters 1000 de Paris-Bercy : introduction

L'enceinte du POPB (Crédit Photo AFP)
L’enceinte du POPB (Crédit Photo AFP)

J’ai fait pour la première fois une demande d’accréditation pour le BNP Parisbas Masters, alias le Masters 1000 de Paris-Bercy. Cette requête a été acceptée et la Fédération Française de Tennis m’a octroyé le fameux sésame pour un jour, passe qui inclut également l’accès au Palais omnisports de Paris-Bercy (POPB) lors des qualifications, samedi et dimanche.

Tennis Legend n’est pas un site d’actualité et n’a aucune intention de l’être. Pour les résultats et autres réactions des joueurs après leurs performances, il faudra donc aller sur les sites généralistes ou spécialisés. La routine quoi.

En revanche, je vais essayer de vous proposer  un contenu original, une autre vision du tournoi, notamment à travers cette rubrique, “Les coulisses du Masters 1000 de Paris”.

Fièrement accrédité (Il faut savoir que toute personne possédant un badge, même pour un simple accès aux toilettes, se la raconte. C’est une règle de base), je me présente donc samedi 25 octobre, premier jour des qualifs, au centre de presse du POPB, porte 33, pour prendre la température.

J’ai déjà plein d’idées en tête et l’intention de prendre un tas de photos, de vidéos, pour vous montrer l’envers du décor. Une ambition immédiatement douchée à mon arrivée. Tout est réglementé. La presse écrite et web fait de l’écrit et uniquement de l’écrit. Pas de photos, pas de vidéos. “Je peux au moins prendre la salle de presse ?” Négatif. “Juste une ?” Négatif. Mes premiers plans tombent à l’eau. Il vous faudra donc vous contenter de mes mots car je vais m’attacher à respecter les règles.

Toutes les informations nécessaires aux journalistes sont fournies au centre de presse dont un guide des médias particulièrement complet. Le bureau d’informations donne notamment le programme des entraînements de la journée. Pendant les qualifications, tous les joueurs ayant accès aux grands tableaux s’entraînent sur le central pendant que les autres tentent de décrocher leur billet sur les courts 1 et 2. Pour les curieux, Rafael Nadal s’est entraîné samedi à 8h avec Stanislas Wawrinka et Kevin Anderson avait réservé un créneau à 7h30 sur un autre court avec son coach. Ce dimanche, tous les cadors seront sur le pont.

L’enceinte de Bercy n’étant pas immense, le centre de presse, le players’ lounge et le restaurant sont proches les uns des autres et les joueurs, les entraîneurs, les journalistes, et les membres de l’organisation déambulent et se croisent perpétuellement dans les couloirs.

La légende du tennis vue samedi : Goran Ivanisevic. Promis, la prochaine fois je l’interviewe. Il est temps de mettre un terme à ce long message d’introduction. La suite au prochain épisode.

Suggestions d'articles :

Tennis Legend

1 COMMENT
  • Pierre-Louis
    Répondre

    Sympa et intéressant de nous faire découvrir les coulisses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *