LOGOTL

La défense monstrueuse de Schwartzman et l’amortie délicieuse de Murray (1/2 Coupe Davis 2015)

La défense monstrueuse de Schwartzman et l’amortie délicieuse de Murray (1/2 Coupe Davis 2015)

Diego Schwartzman n'est pas à l'écran mais il va gagner le point.
Diego Schwartzman n’est pas à l’écran mais il va gagner le point.

La Belgique aura dû attendre 111 ans pour retrouver la finale de la Coupe Davis et, comme en 1904, les Diables Rouges seront opposés à la Grande-Bretagne, qui retrouve, elle, ce stade la compétition pour la première fois depuis 1978. Sachant que les Belges n’ont jamais soulevé le Saladier d’argent et que le dernier titre des Britanniques remonte à 1936, cette édition 2015 sera historique.

Pour se hisser sur la dernière marche, la Belgique, menée 2/1 après le double face à l’Argentine, a arraché les deux derniers simples. David Goffin, le n°1 de l’équipe, a tout d’abord corrigé Diego Schwartzman (6/3, 6/2, 6/1). Sur la défensive tout au long du match, l’Argentin aura tout de même signé le point de la partie sur une défense monstrueuse. Ensuite, Steve Darcis a fait exploser le Forest National de Bruxelles en dominant Federico Delbonis en quatre sets (6/4, 2/6, 7/5, 7/6).

Dans l’autre demie-finale, la Grande-Bretagne, qui avait viré en tête après le double, a terminé le travail grâce à son leader, Andy Murray, qui a contribué aux trois points de la victoire. Le n°3 mondial a facilement battu Bernard Tomic (7/5, 6/3, 6/2) et il s’est notamment illustré avec des défenses de dingue et cette amortie délicieuse pour remporter la première manche.

Bonus : l’ambiance sur la balle de troisième set et la balle de match de Steve Darcis

Suggestions d'articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *