LOGOTL

Krajicek donne une leçon de tennis sur gazon à Sampras (1/4 Wimbledon 1996)

Krajicek donne une leçon de tennis sur gazon à Sampras (1/4 Wimbledon 1996)

Richard Krajicek offre un récital pour éliminer Pete Sampras en quarts de finale de Wimbledon 1996.
Richard Krajicek offre un récital pour éliminer Pete Sampras en quarts de finale de Wimbledon 1996.

La partie que nous vous présentons aujourd’hui fut un véritable événement dans le monde du tennis. En effet, il s’agit de la première défaite subie à Wimbledon par le maître des lieux Pete Sampras depuis la demi-finale 1992 perdue contre Goran Ivanisevic.

Sampras traverse décidément une période bien difficile en cette saison 1996 : éliminé au troisième tour de l’Open d’Australie par l’espoir australien Philippoussis, il a dû surmonter le décès de son coach Tim Gullikson quelques semaines avant les Internationaux de France. Il échoue ensuite en demi-finales de Roland-Garros après un parcours épique, et voilà à présent que Richard Krajicek le prive d’un quatrième titre consécutif à Wimbledon, en l’éliminant dès les quarts de finale en trois sets (7/5, 7/6, 6/4).

“C’est ce que MOI je fais aux autres sur herbe d’habitude”

Sampras ne perdra d’ailleurs plus dans son “jardin” avant 2001 (contre Federer). Krajicek réalise ce jour-là une performance exceptionnelle, Pistol Pete avouant s’être dit pendant le match : “Hey, c’est ce que MOI je fais aux autres sur herbe d’habitude”. Son service est impeccable, première comme deuxième balle, ses retours de revers font mal, ses volées s’écrasent sur les lignes. Cependant, bien qu’elle ait marqué les esprits, cette victoire n’est pas si surprenante que cela quand on sait que le Néerlandais est 13e mondial, qu’il a déjà fait partie du Top 10 et que les deux hommes, après s’être affrontés quatre fois, ont chacun gagné à deux reprises (Krajicek prendra finalement l’avantage 6-4 dans le tête-à-tête).

De plus, avec son service meurtrier et sa volée très solide, Krajicek fait partie des joueurs que personne n’aime affronter sur surface rapide, et tout le monde s’accorde pour dire que s’il était moins souvent blessé, il ferait partie des tout meilleurs. (Krajicek était si souvent blessé qu’Agassi avait dit, lors d’une conférence de presse : “rien qu’en pensant au tennis, Krajicek se blesse”, propos moyennement appréciés par l’intéressé…)

Krajicek s’envolera ensuite vers son unique titre du Grand Chelem, éliminant l’Australien Stoltenberg en demi-finales puis l’Américain Malivai Washington en finale.

Une sélection de points de Pete Sampras

 Promo sur les chaussures Nike

Suggestions d'articles :

Tennis Legend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *