LOGOTL

Isner – Mahut, Wimbledon 2010 : le plus long match de l’histoire du tennis

Isner – Mahut, Wimbledon 2010 : le plus long match de l’histoire du tennis

John Isner et Nicolas Mahut ont joué le match de tous les records au 1er tour de Wimbledon
John Isner et Nicolas Mahut ont joué le match de tous les records au 1er tour de Wimbledon 2010.

6/4 3/6 6/7 7/6 70/68 ! 11 heures et 5 minutes de jeu ! Jeudi 24 juin 2010, John Isner et Nicolas Mahut sont entrés à jamais dans l’histoire du tennis en réalisant une rencontre titanesque au premier tour de Wimbledon. Plus long match du tennis professionnel, plus grand nombre de jeux (183) et de points joués (980) dans une rencontre ou encore plus grand nombres d’aces réalisés dans une partie (216), les deux joueurs ont fait tomber de nombreux records au cours de ce marathon. Retour sur un duel mo-nu-men-tal !

Trois jours pour écrire la légende

Mardi 22 juin, 18h18. Les deux joueurs entrent sur le court n°18 du All England Club mais la nuit les interrompt à 21h07 après de 2h54 jeu. Le géant américain et le Français sont alors à 2 sets partout (6/4 3/6 6/7 7/6) chacun ayant converti un break et gagné un jeu décisif.

La partie reprend mercredi à 14h05. A 17h45, le match, qui a débuté depuis 6h34, devient le plus long de l’histoire du tennis. Le précédent record était détenu par Fabrice Santoro et Arnaud Clément qui avait bataillé durant 6h33 à Roland Garros en 2004 (victoire de Santoro 6/4 6/3 6/7 3/6 16/14). Le tableau d’affichage affiche déjà un irréel 32-32. Isner et Mahut vont conserver leur service jusqu’à 21h13, heure à laquelle la rencontre est pour la deuxième fois interrompue par l’obscurité. Les deux héros sont alors à 59 partout dans le cinquième set et ils viennent de passer 7 heures et 5 minutes sur le terrain lors de ce deuxième jour. Nicolas Mahut a sauvé quatre balles de match, la première à 10-9, les deux suivantes à 33-32 et la quatrième à 59-58. De son côté Isner a effacé deux balles de break à 50-50.

Ce match épique fait déjà le tour de la planète et les hostilités reprennent jeudi 24 juin à 15h40. Isner et Mahut tiennent leur engagement durant plus d’une heure (1h8 exactement) et l’Américain se procure une cinquième balle de match à 69-68. Ce sera la bonne. Sur un passing de revers, il crucifie le Français et s’impose 70-68 dans la cinquième manche au bout de 11h et 5 minutes de jeu, le dernier set ayant duré à lui tout seul 8h11 !

Quelques records lors du match Mahut – Isner

– 138 jeux ont été disputés dans le cinquième set. Le précédent record pour un cinquième set dans le tableau final d’un tournoi du Grand Chelem avait été établi par Andy Roddick et Younes El Aynaoui à l’Open d’Australie 2003 (21-19 au cinquième).

– 980 points ont été joués et Mahut en a gagné le plus (502 contre 478).

– 216 aces frappés : 113 pour John Isner, 103 pour Nicolas Mahut. Karlovic, précédemment sur les tablettes, avait planté 78 aces à Radek Stepanek en demi-finales de la Coupe Davis 2009.

– Les deux joueurs ont conservé leur service durant 168 jeux consécutifs entre le deuxième jeu du deuxième set et le dernier du cinquième. Mention spéciale à Mahut qui a servi à 64 reprises pour rester dans le match. Une performance mentale exceptionnelle.

Anecdotes concernant le match de légende Isner – Mahut

  • Les joueurs n’ont pris qu’une seule pause toilettes durant l’intégralité du match, à 58-58, lors de la deuxième journée.
  • Au total, 126 balles ont été utilisées pour ce match. L’arbitre a dû demander des balles neuves à 19 reprises.
  • Selon le Guardian, 85 matches ont eu le temps d’être joués pendant qu’Isner et Mahut jouaient le leur. L’Équipe remarquait que, par comparaison, Serena Williams n’avait eu besoin que de 7 h 57 pour gagner les sept matches qui l’avaient conduite à remporter le tournoi de Wimbledon en 2002.
  • L’arbitre de chaise était le Suédois Mohamed Lahyani. Pour la feuille de match, il a eu besoin de sept pages alors qu’un match normal en nécessite seulement deux ou trois.
  • Apparemment incompatible avec des scores aussi élevés, l’affichage électronique des points a été interrompu après avoir atteint 47 partout et s’est même éteint à la suite du blocage. Programmé par IBM, l’affichage n’avait en effet pas été paramétré pour dépasser un tel score.
  • Selon le Daily Mail, les joueurs ont dépensé 16 000 calories durant le match.
  • Au début du troisième jour, McEnroe avait avoué, aux côtés de Boris Becker : « Nous avons essayé de trouver les mots, nous les avons perdus depuis quarante jeux ».

Intérieur Sport sur ce match de légende

 La collection Adidas

Suggestions d'articles :

Tennis Legend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *