LOGOTL

Bilan du tournoi des légendes : Federer champion, Nadal mal-aimé

Bilan du tournoi des légendes : Federer champion, Nadal mal-aimé

(Crédit photo : Hugo Philpott/EPA)
(Crédit photo : Hugo Philpott/EPA)

Le bilan du tournoi des légendes, compétition virtuelle organisée au cours du mois d’août sur Tennis Legend visant à designer le plus grand joueur de l’ère Open, n’avait pas été rédigé. C’est désormais chose faite et plusieurs enseignements sont à tirer.

Roger Federer champion des légendes

Tête de série n°1, Roger Federer était le grand favori du tournoi et le Suisse aux 17 tournois du Grand Chelem a tenu tranquillement son rang du début à la fin de la compétition. Jamais inquiété, l’homme qui a passé 302 semaines à la place de n°1 mondial (un record) a dominé tout d’abord John Newcombe, Gustavo Kuerten puis Andre Agassi pour se hisser en demi-finales. Il a ensuite écrasé John McEnroe avant de se défaire de Pete Sampras, la tête de série n°2, en finale pour ajouter un nouveau titre à son immense palmarès. “Rodgeur” n’a donc pas usurpé son surnom de “GOAT” (Greatest of all time).

Les grandes gueules ont toujours la cote

Réduire John McEnroe et Jimmy Connors, respectivement têtes de série n°8 et n°7 du tournoi, à de simples grandes gueules serait faire injure à leur talent et à leur colossal palmarès mais force est de constater que leur personnalité a contribué à faire leur légende. A l’heure où le tennis s’est fortement aseptisé, “Big Mac” et “Jimbo” ont marqué les mémoires et plaisent toujours autant. Leur place dans le dernier carré du tournoi des légendes en témoigne. Pour y parvenir, McEnroe a vaincu Björn Borg (4) en quarts. De son côté, Connors a mis fin au parcours de Rafael Nadal (3).

Rafael Nadal, le mal-aimé

Une défaite prématurée de l’Espagnol qui vient confirmer une tendance : Rafael Nadal est mal-aimé. A seulement 27 ans, le Taureau de Manacor a d’ores et déjà acquis le statut de plus grand joueur de tous les temps sur terre battue et il est un des plus grand champion de l’histoire du tennis. Pourtant, “Rafa” reste sous-coté.

Pour preuve, sans un bug informatique (la clôture automatique des votes n’a pas fonctionné et les suffrages sont restés ouverts deux heures de plus que prévu), Nadal aurait dû être éliminé au premier tour de la compétition par Patrick Rafter. Sans manquer de respect à l’Australien, il n’évolue pas dans la même cour que le Majorquin, qui avait déjà 12 Grand Chelem à son actif au moment du tournoi des légendes.

Avec sa victoire à l’US Open, il en a désormais 13 et il n’est plus qu’à une longueur de Pete Sampras. Mais plus que de rejoindre “Pistol Pete”, “Rafa” semble surtout en mesure d’aller chercher l’incroyable record de Roger Federer dont le nombre de Grand Chelem pourrait bien rester bloqué à 17. Si le gaucher de Majorque parvient à cet exploit, il n’est même pas certain qu’il soit considéré comme le plus grand joueur de l’histoire. L’avenir nous le dira peut-être.

Le tableau complet du tournoi des légendes

Tournoi des légendes

Suggestions d'articles :

Tennis Legend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *