LOGOTL

Bernard Tomic lâche un torrent d’obscénités à un spectateur (US Open 2016)

Bernard Tomic lâche un torrent d’obscénités à un spectateur (US Open 2016)

On l'appelle Bernie La Classe.
On l’appelle Bernie La Classe.

Est-ce une tradition au pays des kangourous ? Peut-être. Toujours est-il que les joueurs australiens ont le don de parler de cul, micros ouverts, sur les courts. Après Nick Kyrgios, à Montréal en 2015, qui avait défrayé la chronique en balançant, en plein match, à Stan Wawrinka que Thanasi Kokkinakis avait “baisé” sa copine, Bernard Tomic a lâché un torrent d’obscénités à un spectateur lors du premier tour de l’US Open 2016. Ce dernier, d’après les explications de Bernie à l’arbitre au changement de côté, “disait de la merde ». Alors, le sulfureux Tomic a répliqué en utilisant un langage particulièrement châtié.

Suck my balls. I will put my balls in your mouth. I will give you some money to make you feel good.” Traduction : “Suce mes boules. Je vais mettre mes coui**** dans ta bouche. Je te donnerai un peu d’argent pour que tu te sentes bien.” La grande classe.

Le poète s’est en plus incliné en quatre sets contre Damir Dzumhur.

 L'équipement complet de Nick Kyrgios

Suggestions d'articles :

Tennis Legend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *